Autonomisation et Mentorat des Femmes Fumeuses de poisson de la vallée du fleuve Niger

Depuis Juillet 2019 JVE et le Réseau de la Jeunesse Nigérienne sur le Changement Climatique aide à promouvoir l’autonomisation des femmes mareyeuses et fumeuses de poissons de la vallée du Niger en améliorant leurs conditions de travail et cadre de vie.

²Autonomisation et Mentorat des Femmes Fumeuses de poisson de la vallée du fleuve Niger ² est un projet du consortium Jeunes Volontaires pour l’Environnement et le Réseau de la jeunesse Nigérienne sur le changement climatique dont l’objectif est d’assurer  l’autonomisation des femmes mareyeuses et fumeuses de poisson sur le long du fleuve Niger par l’amélioration de leurs conditions de travail et cadre de vie en faisant la promotion de la technologie des fours améliorés  «parpaing » dans les localités de Say, Niamey, Tillabéry et Liboré. Les avantages du four améliorer parpaing sont entrés autres : la conservation de la chaleur qui permet ainsi un séchage rapide du poisson, la réduction du temps de fumage par rapport aux fours traditionnels, la consommation du bois est également réduite, et les femmes sont moins exposées à la chaleur et la fumée c’est qui réduit les risques de maladies que peuvent engendrées cette dernière.

Ainsi donc dans le cadre de sa mise en œuvre des missions préparatoires ont été effectuées dans les différentes localités couvre par le projet. Ces missions préparatoires avaient pour objectif de rencontrer les autorités locales afin de leur présenter le projet, ensuite d’identifier les artisans, les groupements féminins et les sites de fabrication des fours.  Lors de ces missions, les autorités locales ont félicité l’équipe du projet pour le choix des bénéficiaires qui s’avère être très pertinent et n’ont pas manqué de manifester leurs soutiens et engagement quant au bon déroulement des activités du dit projet. Actuellement les activités se poursuivent avec les sessions de formations de 50 jeunes artisans identifier dont 10 par localités sur la maitrise de fabrication de la nouvelle technologie du four parpaing et la fabrication de 5 fours sur les sites identifiés.

Comme activité à venir des sessions de formation et sensibilisation de 120 femmes sur l’utilisation du four amélioré, l’élaboration d’un Document d’analyse et de capitalisation approfondie de l’activité de fumage traditionnel de poisson (impacts et risques) et de l’usage du four et de la balle de riz dans la zone ciblée durant tout le processus du projet, l’élaboration et la mise en place d’un programme de mentorat au profit des groupements féminins et enfin la réalisation d’un film documentaire sur tout le processus de mise en œuvre du projet.

Pour rappel ce projet est mis en œuvre grâce à un co-financement entre les deux structures et le soutien de l’Ambassade de France au Niger à travers le fond d’Appui aux Projets Innovants de la Société Civile et Coalition d’acteurs « PISCCA » sur une période de 8 mois.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *